Aimer et le dire

Récemment, j’ai perdu une personne de ma famille. C’était une personne jeune et ça a été un choc pour moi et pour ma famille car nous n’imaginions pas que cette personne puisse décéder à son âge.

Et j’avoue, j’ai honte, mais j’ai rarement autant pensé à cette personne que depuis qu’elle est décédée. Les bons moments me reviennent en mémoire mais la question de savoir si je lui avais fait savoir que je tenais à elle me taraude.

C’est certes trop tard pour revenir en arrière mais je dois donc faire le nécessaire pour penser à dire aux gens qui m’entourent que je tiens à eux. Parce que je l’admets, mon caractère fait que je me retiens rarement de dire quand quelque chose ne va pas. Et je ne veux pas seulement m’arrêter aux personnes comme mes parents ou mon mari qui sont prêts à tout pour moi. Je pense qu’il est aussi important de partager verbalement ses sentiments positifs avec les personnes « moins proches » parce que justement, plus il y a de distance, plus il peut être difficile d’interpréter le comportement de quelqu’un s’il est non verbal.

J'ai le meilleur mari du monde 😍💕💞💝

A post shared by Ma vie de malade (@maviedemalade) on

One thought on “Aimer et le dire

Comments are closed.